[Appel à articles] Dynamiques discursives de la vulnérabilité

[Appel à articles] Dynamiques discursives de la vulnérabilité (Revue Signes, Discours et Société)

Coordination :

  • Yosra Ghliss, Université Montpellier 3, Praxiling ;
  • Marie-Anne Paveau, Université Paris 13, Pléiade ;
  • Catherine Ruchon, Université Montpellier 3, associée Pléiade

Continuer la lecture

« Allez ! », l’interjection de l’adhésion

C’est par ce petit mot que j’ai été accueillie à mon arrivée à Montpellier voici trois ans, par cette interjection sans prétention issue d’un verbe ordinaire et patiné par l’usage : « allez ! ».

  1. Un mot adapté à des situations de demande ou de mouvement

La toute première fois que j’ai repéré sa joviale sonorité, c’était sur la terrasse baignée de lumière d’un restaurant proche de chez moi. J’ai cru à un tic langagier, à un hapax de la bonne humeur, suscité par l’euphorie d’un rayon de soleil, mais le phénomène s’est reproduit trop souvent pour que je l’ignore.

Je l’entendis ensuite à l’ombre du comptoir de cuivre d’une des rares brasseries de la ville, de celles qui me rappellent les brasseries du Paris que je laissais derrière moi. Dès lors, je n’ai cessé de le guetter et de le savourer comme une friandise linguistique. Il surgit dans les cafés, dans les kiosques à journaux, dans les magasins, mais aussi hors des situations commerciales. A la mairie où je faisais refaire mon passeport. Dans un centre médico-social, ponctué d’un souriant « Avec plaisir ». Dans des situations amicales, à l’évocation d’un projet de promenade ou de sortie. L’hapax du début s’est avéré être une habitude langagière répandue, mais dont les locuteurs ne semblent pas avoir conscience. Par son caractère désémantisé et figé, il s’apparente aux interjections. Mon objet n’est pas ici de faire entrer allez dans une taxinomie grammaticale, et l’on trouvera simplement ici  la dénomination d’exclamation lorsque le terme est considéré sous sa dimension affective, ou d’interjection lorsque l’accent est porté sur l’aspect lexicalisé.

Continuer la lecture

L’écume du discours

Inscrit dans la discipline des sciences du langage et plus spécifiquement de l’analyse du discours, ce carnet de recherche se présente comme une agora où se discutent les faits de société et de langage. La perspective est donc discursive, avec une forte dimension sociétale et la mise en exergue de phénomènes actuels et de discours émergents, tels que les discours militants de type discours animaliste. Continuer la lecture